La durée maximale d'un CDD

Etant donné qu’un CDD est limité dans le temps, la loi prévoit une durée maximale que l’employeur ne pourra pas dépasser. Cette durée va être différente en fonction du recours au CDD. Ainsi, elle va être plus ou moins longue en fonction que ce soit par exemple un remplacement ou d’une mission effectuée à l’étranger. Voici quelques conseils utiles à savoir sur la durée maximale en fonction du recours.

9 mois maximum

Il arrive que dans des cas bien précis, la durée maximale d’un CDD ne puisse dépasser les 9 mois. Cependant, il s’agit de cas plutôt rares. Plus précisément, on dénombre 2 cas différents pour lesquels l’employeur ne pourra pas dépasser 9 mois pour un CDD.

En effet, il s’agit tout d’abord d’un contrat à durée déterminée proposé à un individu et dans l’attente de l’entrée en fonction d’un salarié en CDI déjà signé, mais qui n’est pas encore disponible. Cela concerne également lorsqu’il y a des travaux urgents à réaliser afin d’améliorer la sécurité.

18 mois maximum

Cette durée maximale de 18 mois est présente dans la majorité des cas de CDD. Ainsi, c’est notamment vrai pour la majorité des situations de remplacements autorisant la mise en place d’un contrat à durée déterminée.

Néanmoins, ce n’est pas le cas lorsqu’il s’agit du remplacement d’un salarié dont le départ définitif entraine la suppression du poste. La durée maximale sera alors de 24 mois. De plus, les 18 mois maximum concernent également l’accroissement temporaire de l’activité de l’entreprise, ainsi que les emplois pour lesquels il n’est d’usage de mettre en place un CDI.

24 mois maximum

Il arrive que la durée maximale d’un CDD soit de 24 mois, c'est-à-dire 2 ans. Ainsi, c’est le cas vu ci-dessus d’un remplacement d’un salarié entrainant par la suite la suppression du poste. C’est également la durée maximale lorsqu’il s’agit d’une apparition d’une commande exceptionnelle à l’exportation. De même, les 24 mois seront également possibles pour une mission à l’étranger.

Autres cas

Finalement, il existe d’autres types de CDD dont la durée maximale dépendra de ce qui est prévu par la loi ou par le règlement. Ainsi, il s’agit des contrats d’aide à l’embauche de personnes sans emploi, ainsi que de ceux assurant un complément de formation professionnelle.